Lors de ma petite virée à la CoopBio, mercredi dernier, j'ai eu la surprise de trouver des kakis au rayon fruits. Je n'en avais jamais vus auparavant.  Je me suis donc empressée d'en prendre un afin de l'examiner sous toutes les coutures et surtout de tester son goût.

kaki

Ensuite, c'est la minute du schtroumpf à lunettes :

Le kaki (du japonais kaki, abréviation de kakinoha), appelé aussi plaquemine du Japon, plaquemine de Chine, ou figue caque, (Diospyros spp), de la famille des Ébénacées est le fruit du plaqueminier.

Je n'invente rien. C'est Wikipédia qui le dit !



Ce fruit, de la grosseur d'une tomate, est d'une belle teinte orangée, à la peau translucide à maturité. Il contient différents pigments, carotènes, lycopènes et xanthines en abondance, et est l'un des fruits les plus riches en provitamine A, orangé ou rouge, il peut contenir jusqu'à 8 graines. Il est mûr lorsqu'il devient moelleux, en automne, il reste accroché à l'arbre après la chute des feuilles.

Bon, ben voilà vous savez tout sur le kaki.

Le mien a l'air d'avoir bien muri depuis que je l'ai acheté, il est tout mou...

Maintenant, il suffit juste d'avoir une idée de recette.
Je pencherai plutôt pour une mousse.
Et, j'ai la matinée pour y réfléchir si je veux avoir un dessert ce soir !